SOLIDARITES BURKINA FASO

BOLBEC - ZIMTANGA


SAMEDI DIMANCHE 19 20 NOVEMBRE : LE MARCHE AFRICAIN

BOLBEC


  La ville de Bolbec ----- 12 000 habitants
ICAIN Le canton------25 000 habitants 30 kilomètres du Havre 60 kilomètres de Rouen
   Le passé de Bolbec est fortement marqué par l’industrie textile qui a longtemps été le moteur économique de la ville. Bolbec s’est développée grâce aux nombreux moulins qui jalonnaient la rivière traversant la ville.
   Ces moulins, au nombre de 14 au milieu du 14e siècle, ont permis le développement de l’industrie textile puisque celle-ci utilisait l’eau, puis la vapeur pour faire fonctionner ses machines.
Aujourd’hui, seuls trois moulins subsistent : un à la source de la rivière dans l’enceinte de l’usine Oril, un au Vallot et le dernier, ruelle Papavoine.
  À la fin du XIIIème siècle, de nombreux manufacturiers s’installent à Bolbec pour produire des « indiennes ». À la veille de la Révolution française, Bolbec compte près de 18 manufactures. En 1806, c’est 27 indienneries qui existent à Bolbec, représentant près de 800 ouvriers.
   L’importance du textile dans la vallée de Bolbec fut alors reconnue par l’État, d’une part par la création de la Chambre des arts et manufactures en 1806 (qui deviendra la Chambre de commerce et d’industrie) et d’autre part, par la création du Conseil des Prud’hommes en 1813.
   Au fil des ans, l’industrie textile subit les crises économiques. À la fin du XIXème siècle, une seule indiennerie subsiste. Elle fermera définitivement ses portes en 1956. Le dernier atelier de tissage fermera en 1986.
  Il reste peu de traces du passé textile de la ville. Seule une ancienne usine textile subsiste de nos jours : c’est l’ancienne usine Desgenétais, du nom de celui qui a marqué son histoire. En effet, ce site est le dernier témoin de l’empreinte des manufactures sur l’urbanisme alentour : école, crèche, chapelle, maison d’ouvriers, de contremaîtres… Cet ensemble forme un site exceptionnel témoin d’une époque.
  Les communes autour de Bolbec au nombre de 15 sont essentiellement agricoles


Objectifs du Jumelage

   Préparer et conclure des actions de coopération ponctuelles ou suivies avec la commune de Zimtanga, province du Bam au Burkina Faso, afin d'aider à son développement.
  Les projets doivent être demandés, voulus par la population, le choix et la prioritisation des projets sont effectués par le comité de jumelage de ZIMTANGA. Apporter une aide humanitaire aux enfants du département en fonction des besoins (fournitures scolaires, livres, vêtement d'enfants collectés auprès de la population du canton de Bolbec et au delà )

La case d'un ami n'est jamais loin

(Proverbe Burkinabé)

ASSOCIATION CREE EN 1998 par Pierre ROUSSEL alors Conseiller Général du canton de Bolbec
dans le cadre de la Communauté de Commune du Canton de BOLBEC ( 3 CB )

FINANCEMENT:
Conseil Général de Seine Maritime, Ville de Bolbec, Communes du canton et des environs,
Fonds propres:
vente d'artisanat, loterie, loto,dons divers,vente de calendriers

BUREAU
Président: A.Tocqueville
Secrétaire : M.Roussel
Trésorier: P.Malétras
RAPPEL :   LE MARCHE   AFRICAIN   LES 20 ET 21 NOVEMBRE 2016
        MARCHE ARTISANAT AFRICAIN
SAMEDI 19 NOVEMBRE 2016 10 H à 18 H
DIMANCHE 20 NOVEMBRE 2016 10 H à 18 H
ENTREE LIBRE
GRUCHET LE VALASSE
Salle CLAUDE LAPLACE
voir l'affiche